ROMANES (1993)

« Back to works

série : Les ROMANES (1993)

Une commande, fortement induite par mon désir, pour un travail auprès de l’Eglise Notre Dame d’Etampes. Un jour de transit quelconque, mon chemin m’a mené à Etampes où j’ai aperçu, engoncée dans une ruelle étroite, une merveille de l’art Roman : Notre Dame d’Etampes. De son portique central, il faut  imaginer une colossale bouche de pierre grande ouverte avec des dents ciselées en forme de saints chrétiens attendant, sagement assis, le jugement dernier…  Pour une curieuse raison que j’ignore, aucuns de ces personnages ne possède encore sa tête, mais tous portent encore la trace de pigments colorés qui, jadis, les fardait.
Je me devais de revenir à Etampes avec ma quincaillerie de photographe. Mes ” Romanes ” nomment, une à une, ces figures mutilées et glorieuses. Comme pour les replonger dans la nuit des temps, j’ai créé (avec la technique de la solarisation partielle) une luminosité sourde et lunaire, puis colorié délicatement les photographies de ces idoles meurtries, histoire de les revêtir de leurs parures d’antan.

16 éléments 60 x 50 cm. Epreuves au chlorobromure d’argent solarisées partiellement, avec virage et colorations.

One day when I was in the outskirts of Paris, I happened to end up at Etampes, where I saw, tucked away in a narrow alley, a wonder of romanesque art : Nôtre-dame d’étampes. Imagine its central portico as a huge stone mouth, open wide to show chiselled teeth in the form of Christian saints, wisely sitting down to await the day of Judgment. For some curious reason of which I am unaware, some of these characters have lost their heads, but all of them still sport faded traces of the coloured pigments that adorned them. I owed it to myself to return to Etampes armed with my photographer’s wherewithall. my Romanes celebrate each and every one of these mutilated and glorious figures. In order to plunge them back into the mists of time, I created a dull, lunar lighting (using the partial solarization technique), and then delicately coloured the photos of the martyred idols  to give them back their ancient finery.

16 elements 60 x 50 cm. Partially solarized silver chlorobromide prints, with toning and colouring.