TRAIN DE LUMIERE (1986)

« Back to works

mosaïque: TRAIN DE LUMIERE-TRAIN DE NUIT (1986)

Ce travail est le fruit d’une rencontre avec un groupe de jeunes amateurs de photographie de Bischwiller (Bas-Rhin), rassemblés sous le sigle : GRAPH.

Ayant exprimé leur désir de faire quelque chose avec moi, je leur proposais de réaliser collectivement une sorte de  super nature morte  consacrée à une de ces merveilleuses locomotives à vapeur conservées dans le Musée du Chemin de Fer de Mulhouse. Le principe était celui-là : choisir une belle locomotive (la PLM  Nord  231), construire auprès d’elle une grande tourelle mobile de 5 mètres de haut, supportant un rail vertical gradué. Un appareil photographique glissait le long de ce rail de façon à réaliser, de haut en bas, repère après repère, une séquence de 10 d’images  enregistrant toute une tranche verticale de notre locomotive. On commençait à l’extrême avant de l’engin, on déplaçait ensuite cette tourelle vers la droite, suivant des repères précis gravés au sol, on recommençait une autre tranche verticale, et ainsi de suite 28 fois pour finir jusqu’au bout du tender. Pas moins de 280 images (28 pellicules Technical Pan type 120), pour enregistrer toute la locomotive de 5 mètres de haut et 30 mètres de long…
Quelques petits détails d’importance : la locomotive était photographiée de nuit. À chacune des 280 prises de vue, un éclairage mobile était radicalement changé de direction de façon à créer, un aspect final ” en mosaïque “, avec lumière aléatoire. Toutes les zones hors locomotive comme l’extrême avant, le dessus,ou l’extrême arrière, devaient être masquées par un large velours noir tendu derrière l’engin. Ce travail exigeait une rigueur absolue du début à la fin. Le résultat devant être une planche contact, la juxtaposition désirée parfaite des bandes de négatifs interdisait la moindre erreur. Il ne fallut pas moins de 3 prises de vue globales et donc 3 nuits bien remplies pour parvenir au bon résultat
Merci donc à vous Paul, Alfred, Patricia et tous les autres qui transformèrent ce défi en une fête. Que ce ” Train de lumière ” nous emporte tous ensemble vers ce que nous rêvions d’atteindre : un lieu de nuit où l’on pourrait chaparder un vrai train et le rouler dans sa poche.
Consulter le détail de ce travail suhttp://dh7.free.fr/oldProject/loco/

1 élément (assemblage ” en mosaïque ” de 280 images). Planche contact 55 x 165 cm. Et agrandissement 120 x 600 cm. Epreuves au Chlorobromure d’argent. Marouflé sur aluminium .

This work is the fruit of a meeting with a group of young amateur photographers from Bischwiller in Alsace, known by the acronym: GRAPH. They had expressed a desire to work with me, so I suggested that they get together to make a giant still life dedicated to one of the wonderful steam engines in the Railway Museum at Mulhouse (France). The idea was this: to select one beautiful locomotive (the PLM Nord 231 ), and to erect next to it a large mobile scaffold metres high, supporting a graduated vertical rail. A camera was attached to the rail and slid along it from top to bottom, from notch to notch, producing a series of ten images showing an entire vertical section of the locomotive. We started at the front of the engine then gradually moved the scaffold to the right, fixing it at points previously marked out on the floor, repeating the operation 28 times until we had reached the end of the tender. It took no less than 280 images in all (Technical Pan type films), to record the entire locomotive of 6 metres high and 30 metres long…
Some small but important details: the locomotive was photographed at night. Each of the shots was lit by mobile lighting from an entirely different angle to create a final mosaic effect of haphazard light. Any background, such as that visible behind the front, top, bottom and back of the locomotive, was masked with a large black velvet drape hanging behind it. Each step had to be performed with the maximum precision. The result was to be a contact sheet, therefore the juxtaposition of the bands of negatives admitted no degree of error. We photographed the entire area at least three times in the course of three nights’ hard work to achieve a good result. Thanks therefore to you, Paul, Alfred, Patricia and all the others who made this challenge such fun. May our Train of light take us all together to our dream destination: a night-time place where we can steal a real train and drive it wherever we fancy.

1 element (mosaic composition of 280 images). Contact sheet 55 x 165 cm. 120 x 600 cm enlargement. Silver chlorobromide prints.